William Fisk

The conceptual motivation for the production of this series of paintings has been to try to reach the fullness of an idea that offers viewers the means to access the contents of their imagination and its significance. In creating a series of paintings that addresses and reviews a perspective revolving around a single concept, my intention is to establish the foundation upon which viewers are invited to interpret the work as a whole. As a consequence, viewers are invited to examine the formal considerations of the work in relation to the emblematic significance of its content.

As opposed to antiquities, which usually carry a strict provenance, the objects depicted in the Portrait Series were purchased second hand, without any tangible reference to the previous owner. They are specific utilitarian objects — 35mm cameras, light bulbs, shoes, pay phones, trophies, furniture, and clothing — that have experienced undeterminable yet indisputable human contact. Commonplace and seemingly bereft of any historical significance, these artifacts are none the less theoretically connected with the untold, recondite stories of the people with whom they have interacted. Altering the context with which these objects are ordinarily associated, that of benign servitude, and depicting them in a traditional medium, my intent is to elevate them to a status that challenges us to define its significance to us or to other autonomous individuals.

My intent is to provide viewers with the means to make a distinction between the private and public meaning of the specific objects depicted. (Acknowledging the viewers identities and their own perceptions of the world, my goal is to elicit their personal recollections of similar past experiences in contrast to those objects pictured in the series) The central aim of the Portrait Series is not to propagate a false perception of the elusive but autonomous histories of the viewers. Rather, its aim is to present a single idea that provides the context for a conceptual installation. This intention is confirmed by the fact that each portrait represents a coherent conceptual format that invites viewers to examine the substance of its form and content.

La motivation conceptuelle pour la production de cette série de tableaux a été d'essayer d'atteindre la plénitude d'une idée qui offre aux spectateurs les moyens d'accéder au contenu de leur imagination et à sa signification. En créant une série de tableaux qui aborde et passe en revue une perspective qui tourne autour d'un concept unique, mon intention est d'établir la base sur laquelle les spectateurs sont invités à interpréter l'œuvre dans son ensemble. En conséquence, les spectateurs sont invités à examiner les considérations formelles de l'œuvre par rapport à la signification emblématique de son contenu.

Contrairement aux antiquités, qui ont généralement une provenance stricte, les objets représentés dans la série Portrait ont été achetés d'occasion, sans aucune référence tangible au propriétaire précédent. Il s'agit d'objets utilitaires spécifiques - appareils photo 35 mm, ampoules, chaussures, téléphones publics, trophées, meubles et vêtements - qui ont connu un contact humain indéterminable mais indiscutable. Lieu commun et apparemment dépourvus de toute signification historique, ces artefacts n'en sont pas moins théoriquement liés aux histoires incalculables et récurrentes des gens avec qui ils ont eu des interactions. En modifiant le contexte auquel ces objets sont habituellement associés, celui de la servitude bénigne, et en les représentant dans un médium traditionnel, mon intention est de les élever à un statut qui nous met au défi de définir leur signification pour nous ou pour d'autres individus autonomes.

Mon intention est de fournir aux spectateurs les moyens de faire la distinction entre le sens privé et le sens public des objets spécifiques représentés. (Reconnaissant l'identité des spectateurs et leur propre perception du monde, mon but est de les amener à se souvenir d'expériences passées similaires à celles des objets représentés dans la série) Le but central de la série Portrait n'est pas de propager une fausse perception des histoires insaisissables mais autonomes des spectateurs. Son but est plutôt de présenter une idée unique qui fournit le contexte d'une installation conceptuelle. Cette intention est confirmée par le fait que chaque portrait représente un format conceptuel cohérent qui invite le spectateur à examiner la substance de sa forme et de son contenu.

 

To know more: 

williamfisk.ca

© HYPERREALISM.net Tous droits reservés

  • Facebook
Logo+shadow.png