Jean Bernard Pouchous

These are disturbing paintings whose approach is not known and the disturbing word is not a simple coquetry of art criticism that tends to erect vice a little easily as a virtue.
No, these paintings are not easily accessible.

Hyperrealistic treatment aims to produce a shock with reality, which destroys any form of idealization, sometimes accentuating its ugliness.
The bodies present in these paintings are not those that one would define as beautiful but one cannot deny them a certain nobility.
The vigour and physical presence of this uncompromising painting, underlined by the thick touch, densifies objects and figures, thus destabilizing perception.

Transposed into painting, the images have lost their character as harmless illustrations. Their reproduction on the canvas produces the emergence of the naked existence of fragments of reality.

Ce sont des peintures dérangeantes dont on ne sait pas comment les aborder et le mot dérangeant n’est pas une simple coquetterie de la critique d’art qui a tendance à ériger un peu facilement le vice en vertu.
Non, ces tableaux ne sont pas faciles d’accès.

Le traitement hyperréaliste vise à produire un choc avec la réalité, qui détruit toute forme d’idéalisation, en en accentuant parfois la laideur.
Les corps présents sur ces peintures ne sont pas ceux que l’on définirait comme beaux mais on ne peut leur dénier une certaine noblesse.
La vigueur et la présence physique de cette peinture sans concession, que souligne la touche épaisse, densifie les objets et les figures, déstabilisant ainsi la perception.

Transposées en peinture, les images ont perdu leur caractère d’illustrations inoffensives. Leur reproduction sur la toile produit le surgissement de l’existence nue de fragments de réalité.
 

© HYPERREALISM.net Tous droits reservés

  • Facebook
Logo+shadow.png